Bienvenue sur le site de votre Union Régionale
La force du réseau

Transmission

Et si vous confiez les rênes de votre entreprise à ceux qui vous ont aidé à la faire grandir ?

Vous envisagez de céder votre entreprise ? Transmettre votre entreprise à vos salariés en la transformant en Scop est un choix qui s’imposera peu à peu à vous, une fois que vous en aurez mesuré tous les avantages. Surtout, parce que cette décision rejoint la conception que vous vous faites de votre entreprise : celle d’une aventure essentiellement collective qui s’est construite autant sur des valeurs humaines que sur des exigences économiques. Une aventure que vous aurez ainsi le pouvoir de faire perdurer.

 

Comment la transmission de mon entreprise en Scop va t-elle se dérouler ?

Cheminement de la transmission d'entreprise sous forme de Scop

Quelles vont être les étapes clés ?

Les étapes clés de la transmission d'entreprise en Scop

Zoom sur la Scop d'amorçage

Mise en oeuvre par la loi relative à l’économie sociale et solidaire adoptée en juillet 2014, la Scop d’amorçage facilite la  transmission progressive de PME saines aux salariés : ils ont jusqu’à 7 ans pour racheter la majorité du capital à un associé non-salarié (personne morale, établissement financier, autre Scop).
Pendant cette période, ils restent majoritaires en droit de vote.

En savoir plus sur le décret

De plus en plus de dirigeants choisissent de transmettre leur entreprise à leurs salariés en la transformant en Scop

Les Scop, ça marche ! Notre Mouvement d’entreprises connaît un succès croissant. Car, tout en étant des entreprises à but lucratif, leurs statuts et leurs valeurs apportent des réponses aux nouvelles attentes de ceux qui y travaillent, salariés comme dirigeants.


Les salariés ont le pouvoir de décider

Dans une Scop, ceux-ci détiennent au moins 51 % du capital social et 65 % des droits de vote.
En transmettant à vos salariés, vous faites le choix de l’intelligence collective et d’un statut
qui inscrit votre entreprise dans le long terme.

C’est la démocratie qui prévaut

Chaque associé dispose d’un droit de vote égalitaire, quel que soit le capital détenu,
sur le principe : une personne = une voix. En assemblée générale, l’ensemble des associés
décident des orientations stratégiques, des investissements majeurs, de la répartition
des résultats.

Il y a des dirigeants, ceux que vous aurez pressentis, mais ils seront ensuite choisis par les autres salariés (associés)

Comme dans votre entreprise, ce sont les dirigeants qui pilotent la société au quotidien mais ils sont élus dans les assemblées générales auxquelles participent les salariés associés. À noter : le dirigeant d’une Scop, étant assimilié à un salarié, bénéficie d’une couverture sociale.

Les bénéfices sont équitablement répartis

Ces profits sont distribués entre les salariés (participation et intéressement), les réserves de la Scop, et les associés  (dividendes).

Une partie des bénéfices sert à assurer l’avenir

La part des bénéfices mise en réserves contribue à consolider les fonds propres et à conforter l’avenir de l’entreprise. C’est sans doute ce qui explique que la pérennité des Scop soit plus élevée que dans les entreprises classiques.