Bienvenue sur le site de votre Union Régionale

Carmelec : la trentaine rayonnante

22 09 2022

Depuis trente ans, Carmelec conçoit, produit et commercialise des instruments de mesure dans les domaines de la radioprotection, le contrôle non destructif et le génie civil. Transmise à ses salariés sous forme coopérative en 2017 grâce au dispositif Scop d’amorçage, l’entreprise a de quoi être fière de ce qu’elle est devenue.

Carmelec, entreprise perpignanaise spécialisée dans la radioprotection, atteindra en 2023 trente années d’existence. Et pour une fois, son équipe plutôt jeune (moyenne d’âge : 38 ans), fière de la longévité et de la solidité de son entreprise, a décidé de fêter dignement son anniversaire. « On a eu envie de marquer le coup, explique Aurélie Facca, chargée de la gestion administrative, financière et des ressources humaines, en invitant nos partenaires, nos distributeurs, nos fournisseurs et nos clients à passer ensemble une journée conviviale (visite des locaux, navigation sur un catamaran le long de la côte Vermeille). C’était aussi l’occasion, que nous n’avions encore jamais eue, d’inviter le fondateur de l’entreprise, Daniel Tur ».

Cet ancien ingénieur d’EDF a lancé l’activité en 1980 et lui a donné le nom de Tur électronique en 1987. Rebaptisée Carmelec en 1993, la société reste familiale jusqu’à sa transmission en 2017 à ses salariés, sous la forme d’une Scop d’amorçage, la première du genre en Occitanie. Ce dispositif donne sept ans aux salariés pour prendre une participation majoritaire dans l’entreprise. La croissance et les bénéfices engendrés ont permis d’atteindre l’objectif deux ans avant l’échéance prévue : encore une fierté !

Le sociétariat s’impose désormais après un an de présence et sur les 16 salariés actuels, 14 sont associés. « La stabilisation de l’équipe est allée de pair avec une nette montée en puissance, analyse encore la gestionnaire. Notre activité grossit et nous avons achevé l’année 2021 sur un résultat très bénéficiaire. »

Carmelec peut compter sur la fidélité de ses clients (EDF), de ses distributeurs (Srem technologies, Babbco, MPE) et de ses partenaires (CNRS), conquis par la robustesse des appareils fabriqués localement. « Certains sont encore en activité et nous en assurons toujours la maintenance. » Autant dire que le terme obsolescence ne fait partie du vocabulaire carmelecien, qui lui préfère celui de continuité. Fêter ses trente ans, c’est aussi la revendiquer.

Les dernières actualités

Un cabinet de recrutement pas comme les autres : Es’Tête est une Scop !

Depuis plus de 20 ans, Es’Tête est un cabinet de recrutement basé à Toulouse, spécialisé dans les recrutements stratégiques de cadres, d’experts et de dirigeants. Es’Tête se démarque en tant que cabinet indépendant prônant des valeurs fortes de proximité, de réactivité et d’engagement mais pas que… le cabinet s’est récemment transformé en Scop.
Lire plus...

Entreprendre en Coopérative d’Activités et d’Emploi : rempart à l'uberisation et l’auto-entrepreneuriat

Nombreux sont les salariés ayant questionné leur rapport au travail qui se disent tentés par l’expérience entrepreneuriale. Face à la multitude de statuts possibles, opter pour une CAE reste relativement méconnu. Pourtant la CAE est l’option permettant de bénéficier de la sécurité d'un CDI tout en conservant sa liberté d’entreprendre. Focus sur ce modèle d’entrepreneuriat, rempart à l'uberisation et l’auto-entrepreneuriat.
Lire plus...

Retour sur la venue d'une délégation turque à Toulouse

Une délégation turque composée de 22 femmes issues du monde coopératif ou travaillant au renforcement des coopératives est venue en France, dans la région de Toulouse, afin de mieux appréhender l'organisation des coopératives, agricoles et non agricoles, dans leur pays.
Lire plus...
prev
next